TIEN HIANG 天香

Standing : *****
Accueil :*****
Qualité de la cuisine :*****
 Propreté :*****


Ils viennent de Shanghai, de Hong-Kong ou de Singapour et ont en commun d’être végétariens. Alors ils se sont retrouvés dans cette rue de Paname pour y ouvrir un restaurant où ils proposent une centaine de plats, garantis cuisinés sans viande ni poisson, sans œuf ni lait.


Si dans toute l’Asie, la cuisine végétarienne est très répandue, elle reste en France complètement marginale. Pour preuve, il n’y aurait que deux restaurants végétariens à Paris, dont Tien Hiang.


A l’inverse de nos amis asiatiques, et si nous avons bien d’autres qualités en matière de gastronomie, nous ne sommes pas très forts en Occident dans la mise en assiette des produits végétaux.Un ami chinois se plaignait (gentiment) des talents de cuisinière de son amie française : «elle jette les légumes dans l’eau bouillante et après elle me les sert comme ça, juste bouillis».


Notre planète regorge de végétaux comestibles, les Chinois les ont essayés et exploités. Ils ne rechignent pas non plus à déguster les algues dont la mer regorge et qui sont excellentes pour la santé. Et puis ils disposent de deux denrées magiques qui sont le soja, le jaune, le noir ou le mungo, et le seitan ou gluten, qui se travaillent de mille façons et qui compensent en protéines.


La cuisine végétarienne est considérée par les Chinois comme la plus sophistiquée, la plus difficile à réaliser. L’art du cuisiner consiste à donner à des ingrédients d’origine végétaux non seulement l’aspect mais aussi le goût de la viande ou du poisson.


Il faut aller dans ce minuscule restaurant (vingt places) aux allures de traiteur chinois où le cuisinier pratique à la perfection cet art singulier de la transmutation des aliments. Les Anglais disent "mock food". La carte se présente comme toutes les cartes de restaurants asiatiques avec une rubrique «poisson», «boeuf», «poulet», «porc», il y a même de « l’agneau » et aussi toutes sortes de vapeurs et raviolis mais l’ensemble est garanti sans le moindre soupçon de produits d’origine animal.


C’est le restaurant consensuel par excellence ; vous y viendrez avec vos amis hindouistes ou bouddhistes (qui pourront réclamer des plats sans ail ni oignon, qui leur sont interdits), juifs ou musulmans, catholiques les vendredis de carême, végétariens voire végétaliens… Même les carnivores aiment.


En plus ce n’est vraiment pas très cher pour de belles portions copieuses. De nombreux plats à moins de 10€.


TIEN HIANG
天香
92 rue du Chemin-Vert
75011 Paris
Tel : 01 43 55 83 88




M° Voltaire, Père Lachaise, Saint Maur




Ouvert tous les jours sauf le lundi de 11H30 à 22H30




végétarien 素 sù

Aucun commentaire:

Publier un commentaire